dimanche 4 novembre 2018

Trop de parcs ostréicoles ?

Chaque année, je vois la surface des parcs à huitres augmenter. Le nombre de parcs augmente peu, encore que, mais des parcs à palourdes semblent se transformer en parcs ostréicoles par exemple... Certaines iles ne sont pratiquement plus accessibles et de laides bouées délimitent très largement ces zones. Ailleurs les nombre de piques empêchent tout passage même à marée haute ! Paradoxalement sur des zones entières certains parcs sont abandonnés. Mais là je ne vais pas me plaindre c'est plutôt favorables au biotope et avec le temps la rouille fait son oeuvre. Sur la photo on aperçoit au fond un stock de tables bientôt installées sut un ancien parc à Palourdes. Cette augmentation ne joue-elle pas un rôle dans les risquent d'envasement et dans l'eutrophisation du golfe ainsi que dans le risque d'augmentation des maladies des huitres ? Avec les vagues faites par les bateaux à passagers de plus en plus nombreux et le projet absurdes d'hydroliennes, c'est un des points majeurs d'inquiétude pour moi qui pratique le golfe sur l'eau à observer une grande partie de l'année ! 
-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire